Candyman

Helen Lyne, une étudiante, décide d'écrire sa thèse sur les mythes et légendes locales. C'est en visitant une partie de la ville inconnue qu'elle découvre la légende de Candyman, un homme effrayant qui apparait lorsqu'on prononce cinq fois son nom en face d'un miroir. Helen, pragmatique, choisit de ne pas croire à l'existence de Candyman. Mais son univers bascule dans l'horreur quand une série de meurtres horribles commence ...

Liste de tous les liens en streaming:

COMMENTAIRES:

 

Je suis triste de lire certains commentaires particulièrement sévères à l'égard de ce film qui, pour moi, est un chef d'oeuvre!!
Non, ce n'est pas un film d'horreur ultra violent et gore. Il n'a jamais été voulu comme tel. C'est plus une sorte de thriller fantastique qui mise sur l'ambiance et le contraste entre l'onirisme ambiant et la rudesse du décorum urbain. D'ailleurs, la légende veux que le compositeur Philip Glass, à qui ont doit le magnifique thème de ce film, ne savait pas que ça allait être un film d'horreur. Il l'aurait découvert en voyant le film...
Ce film n'est pas un simple slasher qui montre une série de meurtres commis par un tueur. Il traite de la naissance d'un mythe et de la façon dont il survit dans l'imaginaire collectif. Candyman existe parce qu'on croit en lui mais est-il bien réel ou est-il le fruit des meurtres commis en son nom? Pendant une partie du film, on peut douter de son existence.
Le film a également une dimension sociale puisqu'il dénonce l'exclusion, le communautarisme, le racisme et pointe du doigt une société qui batit des frontières entre riches, pauvres, blancs, noirs, qui parque les plus démunis dans des bidons villes loins du regard et de l'attention au point que ce qui est bien réel pour ses habitants devient une légende pour ceux de l'extérieur.
D'un point de vue technique, je trouve le film très réussi également. La mise en scène, la bande son, l'interprétaton... tout tient la route. Juste à noter qu'il est préférable de voir le film en VO car la voix Française de Tony Todd, amputée de son timbre rauque et de son écho, est particulèrement ridicule...

 

Dans le sous-genre des légendes urbaines, je le classe numéro 2 derrière Le Cercle - The Ring. Les acteurs sont supers, le scénario est bien ficelé et la BO est culte ! En plus, je trouve que ça n'a pas trop vieilli.

 

Je vais me faire sortir à coup de pieds mais je trouve que Candyman se rapproche plus d'un drame que d'un film d'horreur... Même si certaines scènes sont assez "gores"... Il y a une certaine poésie dans ce film même si je ne suis pas vraiment une adepte de Candyman :)

 

Film culte, vive les légendes urbaines ! 4/5

 
Post a Reply